Comment fonctionne une e-cigarette ?

Produit de référence en matière d’innovation, la cigarette électronique française connaît de nos jours un succès sans égal. Moins polluante et moins coûteuse que la cigarette normale, elle est consommable partout vu qu’aucune odeur désagréable ou cendre ne s’y dégage. Néanmoins, il faut avouer que l’e-cigarette reste encore moins convoitée que le tabac. Comment fonctionne-t-elle ?

Cigarette électronique : Définition et composants

Généralement, la cigarette électronique désigne un appareil de vapotage composé d’une batterie et d’un clearomiseur conçu pour chauffer la résistance sous l’impulsion du courant électrique, ce qui pulvérise le liquide spécifique dénommé e-liquide. À son tour, ce dernier provoque la combustion, produisant ainsi la fumée que les utilisateurs vapotent. À noter qu’il est possible de personnaliser son utilisation selon vos préférences. À ce propos, plusieurs modèles ainsi que d’autres informations importantes comme la vapoteuse prix sont visibles sur le site vapoteuse.fr.

En ce qui concerne les éléments constitutifs de l’e-cigarette, il s’agit essentiellement de la batterie et du clearomiseur ou atomiseur. En premier lieu, la batterie se traduit par un réservoir d’énergie grâce auquel l’atomiseur se réchauffe sous l’effet du courant électrique. Vous pouvez rencontrer deux différents types de batteries sur le marché à savoir les mods intégrés et les mods en accumulateurs. La première catégorie se reconnaît par sa compacité hors du commun tandis que les mods en accus offrent diverses configurations dans le but d’optimiser sa durée de vie. En outre, la majorité des batteries en vente sont équipées d’interrupteurs sous forme de bouton. Concernant le réservoir ou clearomiseur, ce composant renferme une résistance munie d’un coton imbibé d’e-liquide. Une fois chauffé, ce dernier alimentera régulièrement le coton. Pour faire en sorte que l’e-cig reste en bon état, il convient de vérifier de temps à autre la contenance du réservoir. S’il se vide totalement alors que vous poursuivez votre vapotage, le coton sec se chauffera et votre bouche ressentira une sensation déplaisante appelée « dry hit ». Enfin, le « drip tip » ou embout buccal interchangeable compte également parmi les éléments composants de l’e-cigarette.

E-cigarette : Principe de fonctionnement et mise à jour

Plutôt simple, le principe de la cigarette électronique se base sur des actions combinées de ses composants. Plus concrètement, un brouillard de gouttelettes microscopiques comparables aux fumées de tabac est dégagé suite à un travail à la chaîne de la batterie, de l’atomiseur et de la résistance. Rechargeable à l’aide d’un câble USB de type standard, une batterie bien pleine devrait être suffisant pour toute une journée.

Par ailleurs, cigarette électronique française ou autre, vous pouvez procéder à sa mise à jour. Sans enlever la batterie, vous câblez le kit sur un ordinateur, puis il ne vous reste plus qu’à télécharger la mise à jour suggérée par le site du fabricant. Aussi appelée firmware d’une cigarette électronique, cette mise à jour permet de régler et d’ajouter les différents modes de fonctionnement en toute sécurité. En outre, vous avez la possibilité de personnaliser l’affichage en sélectionnant une couleur, un logo ou un fond d’écran selon vos goûts. À noter que le firmware diffère d’un box à une autre.

Comment nettoyer sa cigarette électronique ?

Vapoter une cigarette électronique française bien entretenue ne peut être qu’avantageux. Pour y parvenir, votre kit doit bénéficier d’un nettoyage régulier et soigneux. Tout d’abord, nettoyez le clearomiseur à l’eau claire en vue de supprimer chaque trace de résidu se trouvant dans le fond du réservoir. Faites de même lors d’un changement de saveur puisque les parfums et les goûts peuvent être mélangés. De ce fait, mieux vaut essuyer chaque pièce avec un tissu, attendre quelques heures pour que ce soit sec et rassembler lesdites pièces par la suite. À propos de l’embout buccal ou drip tip, usez d’un coton-tige bien propre. Si, malgré ces mesures, de l’e-liquide s’échappe encore, remplacez la résistance, car de toute évidence, celle-ci ne s’avère plus en état d’usage.

Aujourd’hui, il n’est plus recommandé de passer la résistance à l’eau du robinet étant donné que le coton va s’imprégner d’eau. Par conséquent, le rendu des saveurs deviendra plus fade. D’autant plus, il est possible que le coton se déplace, ce qui peut malencontreusement rompre le contact avec le fil résistif. Enfin, les pas de vis de la batterie et de l’atomiseur sont également à essuyer avec un tissu léger ou un essuie-tout.